DIANE VILLADSEN

‟ I want my photos to feel like they belong on a page next to a poem. I want them to have the mood of a Damien Rice song or a Satie Gymnopédie. ”

‟ Je veux que l’on regarde mes photos comme celles qui pourraient illustrer un poème. Je veux qu’elles évoquent une chanson de Damien Rice ou une Gymnopédie de Satie. ”

 

ENGLISH : I was checking a lot of photography tutorials on YouTube when I discovered Diane’s channel. I immediately fell in love with her work. Her photographs are bot gentle and pop and I loved them straight away. It’s like if they have this natural power to calm you down and put a smile on your face. To carry you away into another world. Besides, I totally stick with her vision of photography. Diane is altruistic, curious, generous, and her passion for sharing knowledge can only be respected and recognized.

FRANÇAIS : C’est en passant une journée à regarder des tutos photo sur Youtube que je suis tombé sur la chaîne de Diane. Son univers m’a alors immédiatement conquise.
Ses photos, à la fois douces et pop m’ont tout de suite plu. Elles ont ce pouvoir naturel de vous apaiser et de vous mettre le sourire. De vous transporter dans un autre monde. A côté code cela, j’adhère totalement à la vision que la jeune américaine a de la photographie. Diane est altruiste, curieuse, généreuse, et sa passion pour le partage des connaissances ne peut être que salué.

 

***

 

Name : Diane Villadsen
Age : 24
Nationality : American
Where do you live : San Francisco Bay Area, California

Nom : Diane Villadsen
Âge : 24 ans
Nationalité : Américaine
Où habites-tu : San Francisco Bay Area, Californie

 

Do you remember the first time you had a camera in your hands? Can you tell us a little bit about it ?
I actually don’t remember the very first time! It must have been when I was really young. But I remember experimenting more with the family DSLR when I was 11 or 12. I think I’ve always been a visually oriented person, so using a camera was a pretty natural transition.

Te souviens-tu de la première fois que tu as eu un appareil photo entre les mains ?
Je ne me souviens pas à vrai dire. Je devais être vraiment très jeune. Mais je me souviens que j’utilisais beaucoup le réflex de mes parents quand j’avais 11, 12 ans. Je pense que j’ai toujours été une personne sensible à l’image, me mettre à la photo a donc été une transition plutôt naturelle.


When did you understand that photography was beginning to make sense in your life ? When did you decide that you wanted to invest more of your time and yourself in it ?
I took a photography class my senior year of high school, and that was the first experience that made me take photography more seriously. However, I didn’t truly invest a lot of my time in it until my junior year of college, in which I started taking tons of portraits to build a portfolio and start charging for my work. Ever since then, photography has consumed a large chunk of my life!

Quand as-tu compris que la photo prenait un sens dans ta vie ?
Quand as-tu décidé de t’y investir totalement ?

J’ai pris des cours de photo pendant ma dernière année de lycée, et c’est à ce moment là que j’ai commencé à prendre la photographie plus au sérieux. Cependant, ce n’est qu’à partir de la fac que j’y ai vraiment investi plus de temps et que j’ai commencé à prendre des tonnes de portraits afin de me construire un portfolio et que j’ai commencé à tarifer mon travail. Depuis, la photo fait entièrement partie de ma vie !


Where does your passion for photography come from according to you ?
Like I said, I think I’ve always been a visually oriented person, and I love the feeling of creating something that’s aesthetically pleasing. In a way, photography allows you to redesign the world in a way that makes it more visually pleasing than it actually is. For me, it’s a way to temporarily escape to a carefully designed alternate universe. It’s also kind of magical because it allows you to make the ideas in your head come to life. Additionally, I am passionate about inspiring others with photography. I’ve had people message me and say that seeing my work inspires them to overcome their anxiety or depression and go out and create. I love using photography to motivate others to create.

D’où vient ta passion pour la photo selon toi ?
Comme je le disais, je pense que j’ai toujours été sensible à l’image et j’aime créer de belles esthétiques. Dans un sens, la photo permet de redessiner le monde de façon plus attractive qu’il ne l’est. Pour moi, c’est une façon de s’échapper temporairement dans un autre univers précieusement réimaginé. C’est aussi magique de pouvoir donner vie aux idées que tu as en tête. En plus de tout cela, j’adore inspirer les autres grâce à mes photos. Des personnes m’écrivent pour me dire que mon travail les aide à gérer leur anxiété ou leur dépression et à sortir et créer de nouveau. J’aime me servir de la photo pour motiver les autres à créer aussi.


Who are your inspirations ? Whose work do you look to for inspiration ?
People who inspire me are Jimmy Marble, Mariam Sitchinava, Michal Pudelka and Osamu Yokonami.

Qui sont tes références en photographie ? Quels sont les univers qui t’inspirent ?
Jimmy Marble, Mariam Sitchinava, Michal Pudelka et Osamu Yokonami sont des gens qui m’inspirent.

 

© Diane Villadsen

 

What camera(s) do you use ?
I use a Canon 6D with a Sigma 35mm 1.4 lens. However, I’m thinking about switching to a Fujifilm mirrorless because I rented one recently and was super impressed!

Quel(s) appareil(s) utilises-tu ?
J’utilise un Canon 6D et un objectif Sigma 35mm 1.4. Cependant je me demande si je ne vais pas passer chez Fuji, car j’ai loué un boitier récemment et j’ai été super impressionnée !


Has it been difficult to find your own style? How has it changed since the beginning?
I think no matter who you are it is difficult to find your style. A style isn’t something that’s instantly born the moment you start taking photos. Finding your style can take years – it did for me! When I first started, I barely knew anything about editing. Most of my photos just had a bit of contrast increase and maybe a boost in exposure. But now I’m very attentive to the way colors mingle with each other, including highlight/shadow toning and the overall temperature of a photo. There is so much you can do with a photo in Lightroom or Photoshop that I had no idea about in the beginning. Aside from editing, I also think my subject matter has developed a style. I try to make everything that appears in my work look like it is not from this century. Whether it’s a few decades ago, or a few centuries ago, my style is inspired by the past.

Trouver ton propre style a-t-il été compliqué ?
Comment a-t-il évolué depuis tes débuts ?
Je pense que peu importe qui tu es, c’est toujours difficile de trouver ton style. Ce n’est pas quelque chose qui s’impose instantanément quand tu débutes. Trouver son style peut prendre des années; ça a été le cas pour moi ! Quand j’ai commencé la photo, je n’y connaissais pratiquement rien en retouche. La plupart de mes photos avaient juste un contraste légèrement élevé et une exposition peut-être un peu boostée. Aujourd’hui je suis très attentive à la façon dont les couleurs se mêlent les une aux autres, et cela inclus la teinte des ombres et lumières ainsi que la température d’une photo. Photoshop et Lightroom offrent tellement de possibilités dont je n’avais pas idée à mes débuts.
En dehors de la retouche, je pense que ma vision du sujet en elle-même s’est développée. J’essaye de faire en sorte que mon travail apparaisse comme n’appartenant pas à ce siècle. Que ce soit de quelques décennies ou siècles en arrière, mon style s’inspire du passé.


Can you describe your style in three words ?
Dreamy, reminiscent, & slightly strange (I guess that’s 4 words! ???? )

Peux-tu décrire ton style en trois mots ?
Rêveur, évocateur et légèrement étrange.


‟ Photography is my way of digesting the world. ”

‟ Faire de la photo, c’est une façon de m’approprier le monde. ”

 

When you take a picture, you feel…
Excited to see the final results !

Quand tu prends une photo tu te sens…
Pressée de voir le résultat final !


When did you create your Instagram profile ?
I think it was sometime in 2012. I remember a friend told me I should start using it because she thought I’d really like it. At first I was resistant, but once I started, I was hooked !

Quand as-tu créé ton compte Instagram ?
En 2012 je crois. Je me souviens qu’une amie m’avait conseillée de commencer à l’utiliser parce qu’elle pensait que j’allais vraiment aimer ça. J’étais réticente au début, mais dès que j’ai commencé, je suis devenue accro !


What opinions did you have about Instagram at first ? And now ?
Like I said, at first I was frustrated by needing to use another social medium. But then I thought the filters and the intimacy of the platform was appealing. Now, I’m concerned that its ownership by Facebook is detrimental to its users. I’m not a fan of how the algorithms ruin our reach ! Yet it is still one of my most powerful social media platforms, and I don’t see myself not using it anytime soon.

Quelle opinion avais-tu d’Instagram au début ? Et aujourd’hui ?
J’étais réticente comme je te le disais. Mais  j’ai trouvé les filtres et la simplicité de la plateforme attractifs. Aujourd’hui, je suis ennuyée que son acquisition par Facebook nuise aux utilisateurs. Je ne suis pas très fan des nouveaux algorithmes qui mettent un frein à notre portée !  Ceci dit, Instagram reste l’un de mes réseaux sociaux les plus efficaces, et je ne m’imagine pas sans pour le moment.


Do you edit your photos a lot ? Which tools & software do you use and like ?
Oh yes ! A lot of my style relies on the way I edit my photos. I primarily use my own Pop! Presets, which I launched earlier this year, in Lightroom. I rarely use Photoshop, and when I do it’s mostly for compositing or sophisticated object removal.

Retouches-tu beaucoup tes photos ? Quels logiciels utilises-tu ?
Oh oui ! Une grande partie de mon style dépend de la manière dont je retouche mes photos. J’utilise principalement mon propre preset Pop!, que j’ai créé cette année, dans Lightroom. J’utilise rarement Photoshop, la plupart du temps  je m’en sers uniquement pour le photo montage ou la suppression délicate d’objets. 


When you edit a photo, how hard is it for you to let it go ? When do you know that the photo is ready to go, ready to be published ? What do you feel when you decide it’s done ?
Good question. Most of the time it is easy for me to decide when a photo is done. Once I get the toning and exposure right, I’m satisfied. However, sometimes I’ll get stumped on white balance or the overall feel of a photo when it just doesn’t look right. I just keep tweaking it until it feels right to my eye. When I know a photo is ready, I feel satisfied and proud of the end result.

As-tu du mal à  » laisser partir  » tes photos ?
Que ressens-tu lorsque tu décides que la retouche est finie et que la photo est prête à être livrée ou publiée ?
Bonne question. La plupart du temps c’est assez facile pour moi de dire stop. Une fois les tons et l’exposition corrigés, je suis satisfaite. Après, il m’arrive de bloquer sur la balance des blancs ou l’appréciation générale d’une photo. Dans ce cas je ne m’arrête pas d’ajuster les réglages jusqu’à ce que la photo me plaise enfin. Quand je sais qu’une photo est prête, je me sens satisfaite et fière du résultat final.


Who should I interview next?
Jimmy Marble (@jimmymarble), Michelle Terris (@mterrisphoto), or James Perolls (@perolls) !

Qui devrais-je interviewer pour la prochaine fois ?
Jimmy Marble (@jimmymarble), Michelle Terris (@mterrisphoto), or James Perolls (@perolls) !

Is there a photograph in particular that you love above all ?
If I should pick one of my own photographs it would be this one :

Une de tes photos que tu aimes particulièrement plus que les autres ?
Si je devais choisir, je dirai celle-ci :

 

© Diane Villadsen

 

Check Diane’s work here. / Découvrez l’univers de Diane sur son site.
Instagram : @dianewithonen

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *