REVUE DE PRESSE #1 – PAULETTE N°31

Janvier 2017. Le nouveau Paulette, ou plutôt le Paulette nouveau est arrivé. Pour marquer le début de cette nouvelle année, le magazine féminin 100% indépendant fait peau neuve en lançant sa nouvelle formule. Teasé depuis plusieurs semaines déjà, j’étais personnellement impatiente de découvrir ce numéro 31, parfaitement intitulé « Nouveau souffle ».
C’est en effet, exactement ce qu’insuffle le magazine dès le premier regard, grâce à sa nouvelle direction artistique.
Première différence notable, bien évidemment : le passage à un format légèrement plus grand, qui confère tout de suite à Paulette une nouvelle prestance. Page après page, on découvre ensuite une maquette beaucoup plus épurée, précise et aérée. Les textes et les images semblent respirer. La lecture devient plus fluide.
Beaucoup de douceur transparaît dans ce « Nouveau souffle » , ce que j’apprécie beaucoup. En feuilletant Paulette, j’ai eu la sensation que le magazine se rapprochait de plus en plus de parutions telles Darling ou Kinfolk par exemple. J’en ai apprécié la lecture du début à la fin. Cette nouvelle formule, bienvenue et très réussie,  amène une fraîcheur authentique indéniable.
Cher Paulette, quel chemin parcouru en huit ans! Bravo à toutes les équipes. Ce nouveau départ est franchement réussi!

© Marine Leroy

Ce que j’ai retenu et aimé dans ce numéro 31 / janvier – février 2017 :

– La première page très poétique et légère, sur laquelle ne s’appose qu’une citation.
– Le très bel édito d’Irène Olczak, la fondatrice du magazine (page 8). Inspirant et réconfortant.
– La découverte de la collaboration entre Eric Bompard et Albertine (page 12). Ce body 😍 !
– Le portrait d’Emma François, qui nous rappelle (ou nous apprend), que Sessùn fête déjà ses 20 ans! (page 13)
– Les pages « Emplettes » : qui proposent une sélection de produits rassemblés autour d’une couleur et de sa gamme de tons. Et qui nous permettent de faire de belles découvertes ! Attention, section dangereuse pour les acheteuses compulsives 😜
– Page 30 : une photo de Manu Fauque, représentant des chaussures plates en cuir Solovière, posées sur un rocher au bord de l’eau. Belle.
– Page 65 : la rencontre ciné avec le réalisateur Wim Wenders que nous propose Stéphanie Chermont.
– Avoir pu découvrir l’univers de la photographe Lina Scheynius, grâce à Pauline Weber. (Page 70)
– Les tableaux monochromes. (Page 98)
– Page 102 : la carte  blanche laissée à Anaïs Kugel, photographe que j’aime beaucoup, que je suis sur Instagram depuis quelque temps déjà. Cette photo : 💜 👌🏻
– Page 113 : Lison Herledan qui nous parle des Médecines douces. (Pour la pratiquer, je vous conseille la sophrologie).
– Et enfin, page 131, le carnet de voyage de la jeune Anouk Maupu (22 ans), qui nous raconte la Mongolie à travers texte et photos.

À toutes les lectrices qui ne connaissent pas encore Paulette, je vous conseille de vous procurer ce numéro « Nouveau Souffle », disponible chez tous vos bons marchands de journaux. Parfait par exemple, pour un agréable dimanche cocooning 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *